Bénin: le climat social reste tendu

Médecins et infirmiers du CNHU de Cotonou, au Bénin. Les personnels de santé s'élèvent contre une loi supprimant le droit de grève dans certaines professions (image d'illustration).

Médecins et infirmiers du CNHU de Cotonou, au Bénin. Les personnels de santé s’élèvent contre une loi supprimant le droit de grève dans certaines professions (image d’illustration).

AP- Le climat social reste tendu au Benin depuis le vote de la loi qui supprime le droit de grève à certains fonctionnaires, notamment les personnels de santé et les magistrats. La pression sur le pouvoir se maintient : ce vendredi matin, 7 centrales syndicales font un sit-in de protestation devant le Parlement. C’est dans ce contexte que le ministre de la Justice, Joseph Djogbenou, s’est exprimé pour la première fois sur la série de grève au cours d’un point suite au Conseil des ministres. Dans ce bras de fer, le gouvernement béninois justifie le vote de la loi et s’en remet à l’arbitrage de la Cour constitutionnelle qui doit se prononcer sur sa conformité.

Le droit des Béninois d’avoir accès aux soins mérite d’être protégé.

Joseph Djogbenou, ministre de la Justice du Bénin

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *