Massacre de septembre 2009 en Guinée: non-lieu pour 2 inculpés

Le 28 septembre 2009, le rassemblement de l'opposition au grand stade de Conakry est réprimé dans le sang par l'armée.

Le 28 septembre 2009, le rassemblement de l’opposition au grand stade de Conakry est réprimé dans le sang par l’armée.

Conakry, AP- On vient de l’apprendre hier, vendredi 12 janvier, deux inculpés dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009 en Guinée ont bénéficié d’un non-lieu décidé par le pool des juges d’instructions. L’information a été révélée par nos confrères de « Jeune Afrique ». Il s’agit du général Mathurin Bangoura, aujourd’hui gouverneur de Conakry, membre influent de la junte au pouvoir au moment des faits, et de Bienvenue Lamah, capitaine de gendarmerie, soupçonné d’avoir été à l’époque responsable d’une milice qui aurait participé au massacre. Les avocats des parties civiles ont fait appel mardi dernier de cette décision qu’ils jugent inacceptable. Maître Alpha Amadou DS Bah s’exprime au micro de RFI.

C’est une grande déception pour nous.

Alpha Amadou DS Bah, avocat

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *