Côte d’Ivoire: ouverture du procès en assises de Lida Kouassi

L'ancien ministre de la Défense Moïse Lida Kouassi, après son extradition du Togo, ici en 2012 à Abidjan.

L’ancien ministre de la Défense Moïse Lida Kouassi, après son extradition du Togo, ici en 2012 à Abidjan.

Abidjan, AP- En Côte d’Ivoire les procès en Assises se poursuivent. Le procès de Lida Kouassi, ex-ministre de la Défense de l’ex-président Laurent Gbagbo, accusé de « complot contre l’autorité de l’Etat », s’est ouvert ce lundi 15 janvier devant la cour d’assises d’Abidjan. Une audience courte qui n’a pas duré plus d’une demi-journée, les accusés n’ayant pas tous un avocat pour les défendre.

Ce procès c’est un peu : « On ne prend pas les mêmes, mais on recommence ». Après le procès contre le commandant Jean Noël Abehi et 11 de ses comparses la semaine dernière, c’est là encore pour complot contre l’autorité de l’Etat que l’ex-ministre de la Défense Moise Lida Kouassi et trois coaccusés ont comparu lundi devant la cour d’assises d’Abidjan.

Exilé au Togo après la crise post-électorale, l’ancien ministre est soupçonné de s’être livré à des activités subversives en fomentant avec des militaires au sein d’une plateforme un coup d’Etat qui aurait pris forme en mars 2012.

Là encore le nom du commandant Abehi apparaît dans l’instruction, même si selon celle-ci Abehi s’est rapidement désolidarisé de la plateforme complotiste, indique l’arrêt de la cour. En revanche au domicile togolais de Lida Kouassi au moment de son arrestation on a trouvé des documents et manuscrits évoquant un « tableau de bord de la transition » ou un « plan de communication » à l’égard de la population accréditant la thèse d’un complot.

C’est ainsi que le ministre et trois militaires devraient être entendus sur le fond ce mardi devant la cour d’assises, sous réserve que chacun d’entre eux ait trouvé un avocat pour les défendre, ce qui n’était pas le cas lundi.

Share
afriquepresse

Afrique Presse est une Agence de presse africaine basée sur le continent Africain plus précisément à Dakar à travers la plateforme www.afriquepresse.net. Cette Agence a vu le jour, le 22 décembre 2013. Son objectif est de mettre à jour des informations utiles et variées dans différents domaines concernant les populations... Read more

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *