Le Maroc débloque un milliard de dollars pour la lutte contre le coronavirus

Les boutiques à Marrakech sont vides alors qu’il n’y a plus de vols en provenance d’Europe pouvant amener des touristes, le 16 mars 2020. AFP Photos/Fadel Senna

Rabat, AP- La cinquième économie africaine tente aussi de protéger ses entreprises, mais elle doit déjà affronter le blocage de son principal partenaire, l’Union européenne.

Le Maroc vient de créer un fonds d’un milliard de dollars pour faire face à l’épidémie de coronavirus Covid-19.

L’argent servira en priorité à soutenir les hôpitaux et les centres de soins, afin de couvrir les frais supplémentaires engendrés par l’épidémie, notamment la modernisation des équipements et l’embauche de personnels supplémentaires.

Impact sur le tourisme et l’industrie

Si l’épidémie de Covid-19 touche encore peu le Maroc (28 cas), ses effets sur l’économie sont aussi déjà palpables.

Le pays s’isole peu à peu de son principal partenaire, l’Union européenne. Les liaisons maritimes et aériennes avec la plupart des pays d’Europe sont fermées, ce qui va rapidement paralyser les industries marocaines travaillant avec le Vieux continent, comme l’automobile, l’aéronautique ou encore la chimie.

La Ram, la compagnie aérienne nationale, qui a déjà supprimé une trentaine de destinations, a d’ores et déjà adopté des mesures de chômage partiel.

Mais le secteur le plus affecté est d’abord celui du tourisme : il représente 17 % du PIB marocain et 2 millions d’emplois directs et indirects. L’arrêt brutal du tourisme avec l’Europe va ainsi considérablement endommager l’économie marocaine.

Le Comité de veille économique, mis en place par le gouvernement, annonce déjà des mesures de suppression de charges pour les entreprises, ainsi qu’un moratoire sur les remboursements des crédits bancaires.

Share Button
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *