Algérie: de lourdes peines de prison confirmées contre d’anciens dirigeants de l’ère Bouteflika (avocat)

Saïd Bouteflika (d) et son frère, l’ex-président Bouteflika, à Alger, le 10 avril 2009.

Alger, AP- La cour d’appel d’Alger a condamné deux ex-Premiers ministres de l’ère Bouteflika, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, respectivement à 15 ans et 12 ans de prison ferme, à l’issue d’un procès sans précédent pour corruption, a-t-on appris de source judiciaire. En revanche, elle a allégé des peines prononcées à l’encontre d’anciens ministres et patrons algériens, impliqués dans un scandale automobile et accusés de financement illégal de la dernière campagne électorale du président déchu Abdelaziz Bouteflika, selon des avocats de la défense.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *