Nombre élevé de décès, cas graves, prise en charge… : Les explications du Dr Ousmane Guèye

Dakar, AP- La flambée du nombre de morts et les cas graves commencent à susciter de l’inquiétude chez les autorités sanitaires. Sur la Rfm, Dr Ousmane Guèye, le président de la commission communication du comité national des épidémies a expliqué les cause de la multiplication des décès, mais également la prise en charge des cas graves.

« Tous les décès sont, soit des personnes âgées qui ont plus de 60 ans, soit des sujets adultes qui présentent une comorbidité. C’est la raison pour laquelle nous insistons sur ces personnes en disant à ceux qui présentent les comorbidités et les personnes âgées de réduire leurs déplacements et de se protéger tout le temps », a conseillé Dr Ousmane Guèye.

A la question de savoir si ces décès successifs ne posent pas le problème de la prise en charge des cas graves dans les centres de traitement, il explique que  « les cas graves, que cela soit au Sénégal ou en Occident, restent des cas graves ».

Toujours dans ses explications , il ajoute qu’un cas grave, le plus souvent, son pronostic vital n’est pas du tout rassurant et son évolution, pas prévisible. « Aujourd’hui, la prise en charge ne pose pas problème parce que tant qu’il y a les lits chauds qui sont disponibles, on a un personnel qualifié et on a du matériel pour cela. Mais sachez que personne ne peut prédire qu’un cas grave va s’en sortir. Il y a des cas graves qui ont été hospitalisés et qui sont revenus en état clinique stable. Et, ont quitté le service de la réanimation. Cela va continuer à exister mais il y a des cas graves qu’on risquera de perdre. Ce qui est important c’est de tout faire pour ne pas évoluer vers ces cas graves », affirme Dr Guèye.

Share Button
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *