Coronavirus: la filière viande frappée par une flambée de nouveaux cas en Europe

L’abattoir de Gütersloh, détenu par Tönnies, l’une des principales entreprises de transformation de la viande en Allemagne, ne rouvrira que sur décision des autorités. Friso Gentsch / dpa / AFP

AP- De nouveaux cas de coronavirus ont été détectés dans plusieurs abattoirs et usines de transformation de viande et de volailles au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Pays-Bas. Ils viennent s’ajouter aux infections déjà enregistrées dans d’autres abattoirs et usines alimentaires en France, aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Espagne ou encore au Brésil. Ces sites seraient des lieux propices à la contamination.

Près de cent cas positifs ont été signalés dans deux usines de découpe de poulet du Pays de Galles. Même constat pour un site de transformation de viande dans le sud de l’Angleterre et dans une usine des Pays-Bas. Ces établissements ont été fermés pour au moins quatorze jours.

Outre-Rhin, 730 ouvriers ont été testés positifs au sein de Tönnies, le plus grand abattoir d’Europe à Gütersloh, dans l’ouest de l’Allemagne.

Un ensemble de facteurs expliquent les contaminations dans ces usines : les ouvriers font un travail physique à l’intérieur dans un environnement froid où le virus peut prospérer. Ils utilisent des karchers et des scies qui provoquent des aérosols. Ils travaillent proches les uns des autres, ce qui rend la distanciation sociale difficile. Il y aussi des risques dans les vestiaires d’habillage où les salariés sont à proximité sans porter de masques.

Autre raison : les conditions de vie précaires des travailleurs venus d’Europe, de Roumanie ou de Bulgarie. Selon une représentante du parti Vert allemand, ces ouvriers viennent travailler « entassés dans des bus » et partagent les mêmes chambres. « Une personne contaminée infecte tout le monde rapidement », a alerté Anne Monima Spallek.

Share Button
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *