Une journée à quatre milliards de dollars pour l’Afrique du Sud

Vue de Downtown Johannesburg, depuis une des nombreuses terrasses en hauteur de la ville. © RFI/Céline Develay-Mazurelle

JOHANNESBURG, AP- Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international se réunit ce lundi 27 juillet pour examiner la demande de Pretoria d’une importante aide financière de plus de quatre milliards de dollars. Une enveloppe destinée à aider le pays à relancer la machine économique, grippée par la pandémie de coronavirus.

Fin avril, le ministre des Finances de l’Afrique du Sud Tito Mboweni avait indiqué que le gouvernement comptait solliciter auprès du FMI une aide financière pouvant atteindre 4,2 milliards de dollars pour faire face à la pandémie du coronavirus. Le FMI avait confirmé de son côté que la nation arc-en-ciel était en droit de demander jusqu’à 4,2 milliards de dollars en réponse à cette crise.

Pour participer à l’effort de riposte contre la pandémie, l’institution de Bretton Woods a adopté le principe d’un accès à 100% de leur quote-part pour tous. Et ce sont des crédits qui devraient être alloués sans exigence de réformes.

Pays d’Afrique le plus touché par le virus, l’Afrique du Sud est aussi l’un de ceux qui enregistreront une très forte récession cette année : 7,3% selon les autorités sud-africaines, jusqu’à 8%, prévoit le FMI. Pour la cinquième fois cette année, la Banque centrale sud-africaine a baissé la semaine dernière son principal taux d’intérêt, afin de soulager les consommateurs endettés.

Share Button
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *