Enseignant décapité : neuf personnes désormais en garde à vue, l’identité de l’assaillant confirmée

L’auteur présumé des faits a été identifié comme un jeune homme de 18 ans d’origine tchétchène.

AP- L’auteur présumé des faits a été identifié comme un jeune homme de 18 ans d’origine tchétchène.

Neuf personnes sont désormais en garde à vue, dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat d’un professeur d’histoire vendredi après-midi à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), a appris franceinfo de source judiciaire samedi 17 octobre.

Les parents, un grand-parent et le petit frère de l’assaillant ont été interpellés à Evreux (Eure). Un parent d’élève qui avait posté une vidéo sur Facebook, appelant notamment à l’éviction de l’enseignement, fait également partie des gardés à vue. Les autres sont des membres de l’entourage non familial de l’assaillant.

 

Inconnu des services de renseignement

 

L’auteur présumé des faits a été identifié comme un jeune homme de 18 ans d’origine tchétchène, a appris franceinfo. Il portait avait sur lui une carte d’identité indiquant comme lieu de naissance Moscou, en 2002.

Samedi, sur franceinfo, Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté auprès du ministre de l’Intérieur, a indiqué que « le terroriste, celui qui a commis cet acte immonde était inconnu des services de renseignement ». Le geste de l’assaillant a été revendiqué sur un compte Twitter qui depuis a été fermé. Sur ce compte, on pouvait voir la photo de la victime après l’agression.

Share Button
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *