Afghanistan: l’attaque des talibans contre Farah brisée après de durs combats

Patrouille de soldats de l’armée nationale afghane (image d’illustration).

AP- Il aura fallu des heures aux forces de sécurité afghanes pour chasser les talibans de Farah, capitale de la province éponyme située dans l’ouest de l’Afghanistan. Les insurgés avaient lancé l’assaut dans la nuit de lundi à mardi. Selon des sources officielles, hormis les assaillants, vingt-cinq soldats et policiers, cinq civils ont été tués dans les combats. Mais, si la situation est sous contrôle à Farah, des combats ont éclaté dans une autre province dans le centre du pays.

Près de 300 assaillants ont été abattus, affirment les autorités afghanes, qui précisent que les 2 000 talibans qui avaient lancé l’assaut sur la capitale provinciale de l’ouest de l’Afghanistan, près de la frontière avec l’Iran, ont été chassés. Les frappes de l’aviation afghane et internationale, sous mandat de l’Otan, ont été décisives.

Offensive dans une autre province

Au sol, de nombreux renforts militaires, policiers et des services de renseignement, des provinces du sud et du nord sont venus appuyer les forces de sécurité locales. A peine la victoire militaire était-elle annoncée à Farah par les autorités, que les talibans lancaient une offensive dans une autre province : Ghazni.

3 000 opérations

Les insurgés y adoptent le même mode opératoire en lancant l’assaut de nuit sur les districts Zana Khan et Jaghato. Les combats y sont toujours en cours. Plus de 2 700 attaques ont été menées depuis le début de l’offensive de printemps des talibans il y a vingt jours, selon le ministère de la Défense qui affirme que les forces afghanes ont dirigé, de leur côté, plus de 3 000 opérations contre les talibans.

afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *