Ethiopie: Les rebelles du Tigré tirent des roquette sur Bahir Dar, selon le gouvernement régional

© Reuters/Tiksa Negeri ETHIOPIE: LES REBELLES DU TIGRÉ TIRENT DES ROQUETTE SUR BAHIR DAR, SELON LE GOUVERNEMENT RÉGIONAL

 AP- Une attaque à la roquette des forces rebelles du Tigré sur la ville de Bahir Dar dans la région d’Amhara n’a causé aucun dommage, a déclaré vendredi le gouvernement régional.

« Le groupe illégal Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) a lancé une attaque à la roquette vers 1h40 du matin à Bahir Dar », a déclaré le bureau de communication du gouvernement sur sa page Facebook. « Les roquettes n’ont causé aucun dommage à Bahir Dar ».

Le conflit dans le nord de l’Éthiopie a fait des centaines de morts ces deux dernières semaines, a envoyé 33.000 réfugiés au Soudan et a remis en question la capacité du Premier ministre Abiy Ahmed – le plus jeune dirigeant africain et lauréat du prix Nobel de la paix l’an dernier – à maintenir la cohésion de sa nation ethniquement divisée.

Le TPLF a dominé la scène politique éthiopienne pendant près de trente ans, jusqu’à l’arrivée au pouvoir en 2018 d’Abiy Ahmed.

Share Button
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *