Niger: avec le début du ramadan, les prix fluctuent sur les marchés de Niamey

Sur un marché de Niamey (photo d’illustration).

Niamey, AP- Au Niger, le ramadan a débuté ce mercredi 16 mai. Sur tous les marchés de la capitale les prix flambent rendant les préparatifs difficiles pour les moins nantis ; le gouvernement appelle les commercants à la solidarité musulmane en n’augmentant pas les prix des produits de première nécessité.

Sur les marchés de Niamey, les étals sont fournis: citron, gingembre, menthe, bissap, pommes de terre, viandes…  Mais certains clients se plaignent des prix.  le prix du kilogramme de pommes de terre est passé de 500 FCFA à 700 FCFA en 24 heures ce qui fait dire à cette cliente que tout est cher : « Je lance un appel au gouvernement » pour que les prix baissent « s’il y en a qui ont les moyens, d’autres ne les ont pas ! »

Niger: sur les marchés de Niamey, les prix des produits de première nécessité ont grimpé en raison du ramadan (reportage)

afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *