Niger: avec le début du ramadan, les prix fluctuent sur les marchés de Niamey

Sur un marché de Niamey (photo d’illustration).

Niamey, AP- Au Niger, le ramadan a débuté ce mercredi 16 mai. Sur tous les marchés de la capitale les prix flambent rendant les préparatifs difficiles pour les moins nantis ; le gouvernement appelle les commercants à la solidarité musulmane en n’augmentant pas les prix des produits de première nécessité.

Sur les marchés de Niamey, les étals sont fournis: citron, gingembre, menthe, bissap, pommes de terre, viandes…  Mais certains clients se plaignent des prix.  le prix du kilogramme de pommes de terre est passé de 500 FCFA à 700 FCFA en 24 heures ce qui fait dire à cette cliente que tout est cher : « Je lance un appel au gouvernement » pour que les prix baissent « s’il y en a qui ont les moyens, d’autres ne les ont pas ! »

Niger: sur les marchés de Niamey, les prix des produits de première nécessité ont grimpé en raison du ramadan (reportage)

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *