L’Afrique du Sud a trois mois pour remplacer les toilettes des écoles

Encore aujourd’hui dans la province du Limpopo, près de 50 000 écoliers n’ont pas accès à des latrines décentes. Et certaines écoles n’ont toujours pas d’accès à l’eau courante. ©MUJAHID SAFODIEN/AFP

Johannesburg, AP- En Afrique du Sud, une jeune fille de 5 ans est décédée en mars, en tombant dans la fosse septique de son école. Un drame qui a mis en lumière les conditions sanitaires désastreuses dans certaines écoles du pays. Le président Cyril Ramaphosa a donné 3 mois au Ministère de l’Education pour remplacer toutes les fosses septiques des écoles par des toilettes en dur. Reportage dans une école du Limpopo, la région rurale du nord du pays particulièrement pauvre en infrastructures.

afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *