Afrique du Sud: le projet de loi antitabac en consultation publique

Seulement 15% des Sud-Africains sont des fumeurs actifs.

Johannesburg, AP- En Afrique du Sud, le gouvernement part en croisade contre les fumeurs. Une loi sera débattue et votée au Parlement en août pour réduire le nombre de fumeurs. Parmi les propositions, il y a l’interdiction de fumer dans les lieux publics, la hausse du prix du tabac ou encore un paquet neutre. La loi est ouverte au débat public d’ici août. Rencontre avec des fumeurs qui seront touchés par le changement de législation.

Devant le supermarché où elle vient d’acheter deux paquets, Tebogo allume sa cigarette, inquiète des probables nouvelles restrictions imposées par le gouvernement. « Je ne pense pas que cela va changer la quantité de tabac que je fume, cela va juste me frustrer, car je ne pourrai plus fumer où je veux et quand je veux. »

Si la loi est votée, elle ne pourra plus fumer sur ce parking de supermarché par exemple. Mais avant le vote, le projet de loi est ouvert au débat public. « Je vais participer au débat et dire que c’est n’importe quoi. Car la priorité du ministère de la Santé ça doit être l’état de ses hôpitaux et des services publics plutôt que les fumeurs. »

Jordan fume, lui, depuis 25 ans, cette loi va lui faire craindre le regard des autres. « Si la loi passe, les gens autour de vous vont devenir suspicieux. Et dans cette atmosphère, on va moins fumer. »

Autre aspect : les paquets de cigarettes deviendront neutres. Cela sera sans aucune conséquence pour Modi, une commerçante indépendante. « Je ne pense pas que cela va changer quoi que ce soit. Seulement l’affichage va changer. Mais les gens savent déjà ce qu’ils veulent, donc peu importe la présentation en vitrine. »

Relativement peu de Sud-Africains seront pénalisés, seulement 15% d’entre eux sont des fumeurs actifs.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *