France: du rififi chez les Républicains

Laurent Wauquiez et Virginie Calmels (photo d’archives).

AP- Nicolas Sarkozy et Laurent Wauquiez ont rendez-vous ce mercredi. Officiellement, c’est un tête-à-tête de plus entre l’ancien président et le nouveau patron de la droite. Officieusement, Nicolas Sarkozy aurait de sérieux doutes sur les premiers pas de Laurent Wauquiez rue de Vaugirard. Ce week-end encore, les critiques sont venues de l’intérieur du parti, de la numéro 2, Virginie Calmels, qui accuse Laurent Wauquiez de gouverner seul et l’a redit lors d’une réunion pour le moins houleuse mardi matin.

« C’est vrai, elle y est allée très fort. » Les participants à la réunion de mardi matin sont au moins d’accord sur un point, Virginie Calmels n’a pas la langue dans sa poche. Numéro 2 du parti, cette proche d’Alain Juppé s’est muée, en l’espace de quelques jours, en opposante numéro 1 à Laurent Wauquiez au sein des LR.

« Virginie Calmels, isolée pendant la réunion,a expliqué pendant au moins 10mn, raconte un participant, qu’elle regrettait de ne pas avoir été consultée sur le tract « pour que la France reste la France », mais c’est faux puisqu’il avait été partagé sur notre groupe Whatsapp. »

Vrai, répond le camp Calmels : « Le tract avait été partagé, mais pas soumis à validation, et c’est là que le bât blesse. » Car l’épisode serait représentatif de la méthode Wauquiez.

« Cela fait 6 mois qu’elle a accepté la main tendue de Laurent Wauquiez au nom du rassemblement, explique l’un des proches de la numéro 2 du parti, mais force est de constater que les décisions ne sont pas collectives, Laurent décide tout seul et Virginie en a marre de jouer la caution. »

« Un coup de pression qui pourrait bien pousser Laurent Wauquiez à débattre avant de trancher la ligne sur les Européennes », se félicite un cadre du parti.

afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *