Cour de justice européenne: Louboutin garde l’exclusivité de ses semelles rouges

Semelle de cuir rouge de la chaussure Christian Louboutin.

AP- Le chausseur de luxe français, Louboutin, obtient gain de cause auprès de la Cour de justice de l’Union européenne. Il était en conflit avec une marque néerlandaise qui avait copié ses fameuses semelles rouges.

Les célèbres semelles rouges laquées peuvent bien être déposées comme marque. Elles sont donc exclusives, selon la justice européenne. Le créateur peut protéger ce signe distinctif que s’arrachent les célébrités.

La Cour a été saisie par un tribunal de La Haye, aux Pays-Bas, après un litige entre le Français Christian Louboutin et une société néerlandaise, Van Haren : cette dernière produisait aussi des chaussures aux talons vertigineux et à la semelle rouge, entraînant les poursuites de la marque française pour contrefaçon en 2013.

Louboutin obtient la même victoire que l’Américain Nike qui a déposé sa fameuse virgule. « Une douzaine de procès sont encore en cours », explique la direction de Louboutin, tant les marques copient ses semelles.

Cette décision de la Cour de justice européenne s’impose aux juges de La Haye. Elle pourrait aussi faire jurisprudence au sein de l’Union et couper ainsi court à toutes les autres procédures.

afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *