Avant les présidentielles 2020, Gnamien Konan : « Eviter de donner le pouvoir à des gens autoritaires »

Gnamien Konan

AP- Le président de La Nouvelle Côte d’Ivoire (opposition), Gnamien Konan, par ailleurs député et ancien ministre, fondateur de l’Union pour la Paix en Côte d’Ivoire (Upci), parti proche du pouvoir qu’il a quitté, a indiqué lundi n’avoir « aucun rapport » avec ses anciens alliés au pouvoir et lance un appel aux Ivoiriens avant 2020.

Monsieur le président, il y a quelques mois vous créiez une nouvelle formation politique alors que vous êtes le fondateur de l’Union pour la Paix en Côte d’Ivoire (Upci, proche du pouvoir) que vous avez quitté. A quoi avez-vous pensé en prenant cette option ?

Je voulais transformer l’Upci en un mouvement. Au moment où je m’apprêtais à présenter le projet à mes amis du parti, il s’est trouvé qu’ils avaient d’autres ambitions. Or moi, je ne voulais plus rester au Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire (Rhdp, coalition des partis au pouvoir). Pour y rester, ils disaient à l’époque que l’élection présidentielle ne les intéressait pas et qu’ils cherchaient un groupe parlementaire. Et au moment où je me préparais à leurs proposer cette transformation du parti politique, ils avaient un autre agenda et j’ai trouvé que le plus simple, c’est de créer le mouvement.

Vous dites que vous ne voulez plus rester au Rhdp. Mais qu’est-ce qui explique cette séparation d’avec vos anciens alliés ?

En fait, le Rhdp est une chose qui correspond bien aux Ivoiriens. Ils aiment les choses comme ça ; ils se précipitent dessus comme des mouches sur le miel. Si on demande à un observateur de la politique ivoirienne de dire ce que c’est que le Rhdp, il ne peut pas répondre. L’instance supérieure du Rhdp qui est le Présidium, composé des Présidents des différents partis, ne s’est jamais réuni en tant que Présidium. Donc, vous imaginez qu’une entité qui existe et son conseil d’administration ne s’est jamais réuni, cela n’existe pas.

Entre-temps, le Rhdp est en route pour le Parti Unifié ! N’est-ce pas qu’ils attendent d’en arriver à ce but ?!

Le Rhdp, c’est une chose qui a été créée il y a longtemps. Ils attendent qu’on arrive aux partis unifiés avant que les Présidents se réunissent ? Pour moi, cela n’existe pas ; ce n’est pas la peine de revenir là-dessus ; je n’ai pas eu l’impression de partir de quelque chose, voilà ! J’ai juste réfuté de continuer de jouer à un jeu. Et si d’ailleurs, ceux qui sont partis parce qu’ils voulaient rester au Rhdp – vous avez suivi leurs déclarations – on ne comprend rien ; il faut un décodeur.

Quel commentaire faites-vous du vote contre le Parti Unifié ?

Je n’ai aucun commentaire. Cela ne m’intéresse pas. Et puis, cela n’apporte rien aux Ivoiriens que l’UPCI ait refusé de signer (l’Accord relatif à la création du Parti Unifié). Pour moi, c’est un non évènement. C’est des gens à qui on avait promis quelque chose. Et ils ont estimé que les promesses qu’on leur avait faites n’étaient pas tenues et ils se sont braqués. C’est tout.

Quelle promesse par exemple ?

Qu’est-ce qu’ils promettent aux gens ? Vous ne savez pas ?

Non ?

Le président a dit qu’on va former le gouvernement sans l’Upci. Ce n’est pas clair pour vous ça ? On promet aux gens des postes ministériels. Vous voulez entendre ça de ma bouche ?

Quels sont vos rapports avec vos alliés d’hier ?

Je n’ai aucun rapport en ce moment avec eux. Ce n’est pas mes ennemis ; je ne suis pas en guerre contre eux.

Des appels téléphoniques…

Le Président (Alassane) Ouattara lui-même m’appelait pour me donner des instructions ; le président Bédié et moi, on ne s’est jamais appelé ; ce n’est pas mon ami.

N’êtes-vous pas en train de vous isoler comme ça ?

Cela vous intéresse hein, le Rhdp ? Quand vous écoutez le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, proche du pouvoir) parler du Parti Unifié, quel sentiment vous avez ? Vous avez le sentiment de quelque chose qui divise les gens. Et qu’est-ce que moi, je vais avoir dans ce parti.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *