RDC: incendies mystérieux dans des appartements d’activistes

Siège du gouvernement à Kinshasa, quartier de la Gombe, en février 2016 (photo d’illustration)

RDC, AP- On ne connaît toujours pas encore l’origine de l’incendie qui s’était déclaré le 15 juin 2018 à l’appartement de Joseph Kinzo, membre du Collectif d’actions de la société civile congolaise (CASC), au quartier Socimat, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa. Si aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée, des dégâts matériels étaient importants. Joseph Kinzo n’était pas présent au moment du drame : il se trouvait encore à Goma où il a participé aux obsèques de l’activiste Luc Nkulula, mort dans un autre incendie. Le Collectif d’actions de la société civile congolaise a organisé une conférence de presse ce mercredi 20 juin 2018 pour demander une enquête impliquant la mission onusienne en RDC pour élucider ces deux incendies. Martin Milolo est un des porte-paroles du CASC. Il répond aux questions de RFI.

Nous demandons une enquête indépendante.

Martin Milolo, porte-parole du CASC

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *