Présidentielle zimbabwéenne : des drones pour renforcer la sécurité

des drones pour renforcer la sécurité

Harare, AP- Les forces de sécurité du Zimbabwe ont mis en place des mesures strictes contre le terrorisme, notamment l’introduction d’agents antiterroristes, de drones et d’autres mécanismes de surveillance lors des rassemblements politiques, en prélude aux élections de ce mois, a annoncé Erasmus Makodza.

Selon le président de la commission de la sécurité électorale de la République du Zimbabwe cité par Sunday Mail, plus de 45.000 policiers spécialement formés ont été chargés de gérer la sécurité dans tout le pays avant, pendant et après les élections du 30 juillet.  Il a expliqué qu’il y aurait une vigilance et une visibilité accrues de la police durant tous les rassemblements.  « Nous veillerons également à déployer plus de policiers en civil parmi les foules et nous utiliserons des drones pour surveiller les activités lors des rassemblements pour voir ce qui se passe », a assuré Makodza.

Il a ajouté que la police procèderait à des interdictions sur les armes dangereuses telles que les catapultes, les pinces, les arcs et les flèches, les couteaux, les machettes, les haches et les lances.  Ces mesures font suite à l’explosion d’une bombe, le 23 juin, peu après une prise de parole du président Emmerson Mnangagwa, lors d’un meeting à Bulawayo, la seconde ville du pays.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *