Afrique du Sud: déclarée morte, une femme se réveille à la morgue

Une Sud-Africaine s’est réveillée à la morgue quelques heures après avoir été déclarée morte.

Johannesburg, AP- La semaine dernière, une Sud-Africaine a été retrouvée bien vivante dans une morgue de Carletonville, à 70 kilomètres à l’ouest de Johannesburg, quelques heures après l’accident de voiture censé lui avoir coûté la vie.  Les services d’urgence responsables de cette erreur avaient pourtant bien vérifié le pouls et la respiration de cette Sud-Africaine déclarée morte dans un premier temps avant de se réveiller quelques heures plus tard à la morgue de Carletonville, près de Johannesburg. Ils assurent que tous les tests habituels ont bien été effectués avant de prononcer le décès.

Jusque-là, l’histoire était tristement banale. Un accident de voiture au sud-ouest de Johannesburg fait plusieurs victimes. Trois d’entre elles sont déclarées mortes par les secours. A l’arrivée à la morgue, les trois corps sont placés dans un caisson réfrigéré.

« Notre travail consiste à maintenir les gens en vie »

Ce n’est que plusieurs heures plus tard, au moment de vérifier son état, qu’un employé de la morgue s’aperçoit qu’une femme respire encore. Elle est immédiatement emmenée à l’hôpital pour y être soignée.

Les services de santé de la province de Gauteng ont ouvert une enquête. La famille, choquée, attend des réponses de la police et des secours. D’après le responsable des services d’urgence, « l’équipe est totalement anéantie. Notre travail ne consiste pas à déclarer les vivants morts mais à maintenir les gens en vie ».

Ce n’est malheureusement pas la première fois que ce genre d’incident arrive. En janvier dernier, un détenu espagnol déclaré mort s’était réveillé quelques heures avant son autopsie.

Share
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *