3e vague/Révélation choc : « Les chiffres du covid sont plus terrifiants dans la réalité… »

Estimated read time 2 min read

AP- L’avènement de la 3e vague épidémique et la flambée constatée ces derniers mois a provoqué un bilan humain effroyable au Sénégal où plusieurs personnes meurent chaque jours du coronavirus.

A en croire le socio-anthropologue, Pr Cheikh Ibrahima Niang, cet hécatombe est justifié par « les embouteillages de corbillards », « la saturation de cimetières », et « la non comptabilisation de décès communautaires ».

Mieux pour le Pr Cheikh Ibrahima Niang les chiffres officiels déclarés quotidiennement sont loin de refléter la réalité, car dit-il, le nombre de morts est plus consistants.

« On a, si on regarde les faits épidémiologiques, la morbidité, la mortalité, des images qui frappent. On me parle d’embouteillages de corbillards, de saturation de cimetières, de décès communautaires qui ne sont pas pris en compte par les statistiques officielles. Le reportage des chiffres que vous avez est terrifiant mais je peux vous dire que c’est plus terrifiant dans la réalité du terrain »… »ces personnes qui meurent du covid dans les maisons et qui ne sont pas déclarées comme tel », révèle-t-il.

D’ailleurs, ajoute-t-il, « la mort d’une personne âgée, et la mort de plusieurs personnes âgées qui se succèdent dans la même concession ou dans la même famille » peut impacter la cohésion de la famille, pouvant même entraîner « le démembrement, les tensions, et la psychose », rapporte Emedia.

You May Also Like

More From Author