Déconfinement progressif, vaccination… Ce qu’il faut retenir des annonces de Macron

© REUTERS – POOL Le président Macron va prononcer une nouvelle allocution solennelle ce mardi soir.

AP- Réouverture des petits commerces samedi 28 novembre, déconfinement envisagé le 15 décembre ou encore ouverture potentielle des restaurants le 20 janvier : voici les principaux points de l’allocution télévisée d’Emmanuel Macron qui a annoncé ce mardi un allègement des restrictions en trois étapes.

Samedi 28 novembre

    • Réouverture des petits commerces : les petits commerces, parmi eux les libraires et les disquaires, pourront rouvrir à partir dès ce samedi jusqu’à 21 heures dans le cadre d’un protocole sanitaire

« strict »

    •  négocié avec l’ensemble des professionnels.Déplacements assouplis : les attestations seront toujours de rigueur pour les sorties, mais les déplacements seront étendus à 20 km et pour 3 heures à partir de samedi, contre 1 km et une heure actuellement.Réouverture des lieux de culte : les offices dans les lieux de culte seront à nouveau permis,

« dans la stricte limite de trente personnes »

    • .Reprise des activités extrascolaires extérieures : les

« activités extra-scolaires en plein air, seront à nouveau autorisées »

    • , et le 15 décembre en salle. A cette date,

« les activités extra-scolaires en salle pour l’accueil des enfants durant les fêtes seront à nouveau autorisées, avec des règles strictes »

    , a précisé M. Macron.

Mardi 15 décembre

    • Fin du confinement : si le nombre de contaminations descend à 5 000 par jour avec environ 2 500 à 3 000 personnes en réanimation, le chef de l’Etat envisage une

« levée du confinement »

    •  le 15 décembre. Les Français pourront alors se déplacer sans autorisation, y compris entre régions, et

« passer Noël en famille »

    • . Les

« déplacements inutiles »

    •  seront toutefois limités.Couvre-feu réinstauré : en cas de levée du confinement, un couvre-feu national de 21 heures à 7 heures sera instauré, avec une exception pour les soirées du 24 et du 31 décembre où la circulation sera libre.Réouverture des cinémas, théâtres et musées : le président de la République a annoncé que les salles de cinéma, les théâtres et les musées pourront rouvrir le 15 décembre, si le confinement est bien levé à cette date.Les stations de ski fermées à Noël : le président a estimé

« impossible »

     l’ouverture des stations de sports d’hiver avant les fêtes de fin d’année en raison des risques sanitaires.

Mercredi 20 janvier

    • Réouverture des restaurants : les restaurants pourront rouvrir, à condition que la situation sanitaire le permette.

« Si le nombre de contaminations demeure en dessous de 5 000 cas par jour, (…) les restaurants pourront rouvrir »

    • , a souligné le chef de l’Etat. En revanche, aucune date d’éventuelle réouverture n’a été donnée pour les bars, eux aussi fermés depuis fin octobre, ni pour les discothèques, fermées depuis le premier confinement.Réouverture totale des lycées : les lycées pourront être

« pleinement ouverts, avec la totalité des élèves »

    , si le nombre de contaminations quotidiennes par le Covid-19 en France reste sous la barre des 5 000.

Vers une vaccination dès la fin de l’année

La vaccination contre le Covid-19 débuterait « dès fin décembre, début janvier » pour « les personnes les plus fragiles ». Elle ne serait pas obligatoire.


Vidéo: Covid-19 : pourra-t-on se faire vacciner dès le mois de janvier ? (France 24)

Sponsorisé 00:02 – vidéo suivante “Covid-19 : pourra-t-on se faire vacciner dès le mois de janvier ?”
Loaded: 0.00%

0
Covid-19 : pourra-t-on se faire vacciner dès le mois de janvier ?

Les conditions des personnes contaminées

« Nous devons être plus contraignants à l’égard de celles et ceux qui ont le virus », a par ailleurs déclaré Emmanuel Macron. « Je souhaite que le gouvernement et le Parlement prévoient les conditions pour s’assurer de l’isolement des personnes contaminées, y compris de manière plus contraignante », a déclaré le chef de l’Etat, en promettant que « ces personnes seront accompagnées sur le plan matériel, sanitaire, psychologique ».

Les aides aux entreprises fermées augmentées

Les entreprises « qui resteront fermées administrativement » dans les prochaines semaines, comme les restaurants, pourront obtenir une aide correspondant à 20 % de leur chiffre d’affaires annuel, au lieu des 10 000 euros déjà proposés, a indiqué Emmanuel Macron.

Share Button
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *