add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India

En Tunisie, les déchets italiens deviennent un scandale d’État

En Tunisie, les déchets italiens deviennent un scandale d’État

Tunis, AP- Un ministre et plusieurs cadres arrêtés, voilà le bilan provisoire d’une affaire d’importation illégale de déchets ménagers et hospitaliers en provenance d’Italie qui ne fait que commencer.

Tout a commencé lorsque, le 2 novembre, l’émission Les Quatre Vérités, sur la chaîne privée El-Hiwar Ettounsi, l’une des rares émissions d’investigation dans les médias tunisiens, a diffusé un reportage qui évoquait l’importation de déchets ménagers en provenance d’Italie.Les déchets italiens arrivent compactés dans de gros conteneurs au port de Sousse, une ville côtière située à 140 kilomètres de la capitale. Les Tunisiens ont découvert que ces déchets n’étaient revalorisés qu’à hauteur de 5 %. Le reste est enfoui dans des décharges et finit par polluer la nappe phréatique

Selon l’ONG Robin des bois, citée par le site d’information L’Économiste maghrébin, les choses ont commencé en avril 2020 lorsqu’un porte-conteneurs est parti de Naples avec à son bord 282 “boîtes” remplies de déchets, pour rejoindre le port de Sousse. Le chargement était destiné aux usines de Soriplast, entreprise spécialisée dans le recyclage du plastique. Or la cargaison ne contenait que très peu de matières plastiques. Il s’agirait en majorité “d’ordures ménagères et de déchets hospitaliers”.

Des personnalités du gouvernement impliquées

Depuis la révélation de cette affaire, plusieurs hauts cadres ont été interpellés dans le cadre de l’enquête, qui concerne jusqu’à présent 23 personnes, révèle le site privé d’information Kapitalis. Parmi les personnes impliquées, le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Mustapha Laroui. Depuis, il a été désavoué et limogé par le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, avant d’être arrêté par la police.

Aujourd’hui, 70 conteneurs remplis de ces déchets indésirables importés d’Italie ont été mis sous scellés par la douane tunisienne, en attendant une solution “diplomatique” pour les réacheminer vers leur pays d’origine, a indiqué le porte-parole de la douane, Haythem Zanned, sur la radio Shems FM.

Malik Ben Salem
Share Button
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *