Le missile hypersonique chinois DF-17, nouveau cauchemar des officiers américains

© Kyodo News/Getty Images Le missile hypersonique chinois DF-17, nouveau cauchemar des officiers américains

AP- Des officiers américains avertissent Washington de l’avancée technologique de la Chine dans le développement d’armes hypersoniques. Le Dongfeng-17, un missile muni d’un nouveau transporteur furtif et capable de frapper une cible à 7.000 kilomètres par heure, serait la pièce la plus menaçante de cet arsenal.

La Chine augmente encore l’efficacité de ses armes hypersoniques, ce qui inquiète de plus en plus les États-Unis. Dans un rapport annuel publié par le comité d’analyse des menaces balistiques, des officiers américains mettent en garde Washington contre les nouveaux missiles chinois. Un appareil en particulier se démarque dans le document : il s’agit du Dongfeng-17 aussi appelé DF-17. Cet engin est apparu pour la première fois en 2019 lors du défilé militaire organisé pour fêter les 70 ans du régime communiste.

Ce missile hypersonique peut frapper une cible dans un rayon de 2.500 kilomètres en atteignant une vitesse de croisière qui dépasse les 7.000 kilomètres par heure. Le bombardier H-6K est pour l’instant le seul aéronef capable de transporter une telle machine. Pour détruire un objectif, le DF-17 doit d’abord être lancé par l’aéronef à plus de 100 kilomètres d’altitude. Une fois cette hauteur atteinte, le DF-17 tombera sur sa cible avec un système de planeur similaire au Kinjal russe. L’appareil aura une trajectoire imprévisible pouvant prendre plusieurs angles ou plusieurs directions et il sera donc presque impossible de l’intercepter.

Video Player is loading.

Sponsorisé 00:10 – vidéo suivante “Le missile hypersonique chinois DF-17, nouveau cauchemar des officiers américains”
Loaded: 87.13%

0
Le missile hypersonique chinois DF-17, nouveau cauchemar des officiers américains

L’armée chinoise ne s’est pas contentée de ces premières prouesses technologiques. Le comité américain d’analyse des menaces balistiques estime également que de nouveaux camions furtifs pourraient être développés pour transporter ce missile incognito. Ces derniers seraient aussi capables de propulser le missile en échappant à la surveillance des radars et des satellites espions américains.

Redoutable, le DF-17 est prioritairement conçu pour pénétrer la coque renforcée des navires de guerre – notamment des porte-avions – de l’US Navy qui effectuent des patrouilles régulières en mer de Chine méridionale. Le missile hypersonique aurait également la capacité de détruire les bases militaires américaines situées sur différentes îles du Pacifique (Guam, Samoa). Enfin le comité précise que l’armée américaine n’a pour l’instant pas les moyens de contrer une telle menace et presse Washington au développement de nouvelles technologies d’interception.

Share Button
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *