Quand Donald Trump invite Kim Jong-un à rentrer à Pyongyang sur Air Force One

Quand Donald Trump invite Kim Jong-un à rentrer à Pyongyang sur Air Force One

AP- L’ancien président des États-Unis a proposé au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un d’embarquer à bord de l’avion présidentiel américain Air Force One pour rentrer à Pyongyang après leur rencontre au sommet de Hanoï en 2019, rapporte un documentaire de la BBC.

Je vous dépose ? Selon le film de la BBC, intitulé Trump Takes on the World (Trump s’attaque au monde), l’ancien président américain « a stupéfié même les diplomates les plus aguerris » avec cette offre, que Kim a refusée.

« Le président Trump a offert à Kim un vol retour sur Air Force One, a déclaré Matthew Pottinger, conseiller pour l’Asie de l’ex-président républicain, à la chaîne britannique. Le président savait que Kim était arrivé à Hanoï après un voyage de plusieurs jours en train à travers la Chine et le président a dit : “Je peux vous ramener à la maison en deux heures si vous voulez.” Kim a décliné. »

Si le dirigeant nord-coréen avait accepté cette offre, sa présence – et probablement celle d’une partie de son entourage – à bord de l’avion officiel de la présidence américaine dans l’espace aérien de la Corée du Nord aurait soulevé de nombreux problèmes de sécurité.

« La Bête »

Kim s’était rendu à son premier sommet avec Donald Trump, à Singapour en 2018, à bord d’un avion prêté par la Chine. Une attention particulière de Pékin, qui préfère conserver dans sa sphère d’influence la Corée du Nord, comme un État tampon entre ses frontières et les soldats américains stationnés dans le Sud.

Lors de ce sommet de Singapour, Donald Trump avait montré à Kim l’intérieur de sa voiture présidentielle – une Cadillac de 1,5 million de dollars surnommée « The Beast » (la Bête) – dans une démonstration de leur rapprochement.

Négociations au point mort

Après avoir échangé insultes et menaces de guerre nucléaire, Kim Jong-un et Donald Trump avaient opéré un extraordinaire rapprochement, marqué par des rencontres aussi historiques que symboliques. Mais aucun progrès n’a été réalisé sur l’épineux dossier des programmes nucléaire et balistique de Pyongyang. Les négociations sont au point mort depuis l’échec retentissant du deuxième sommet entre les deux hommes fin février 2019 à Hanoï.

Share Button
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *