0 2 minutes 1 mois
AP- Initialement prévu le 2 février dernier, le dossier opposant le ministre du Tourisme et des Loisirs, Mame Mbaye Kan Niang et l’opposant politique et leader de Pastef/Les patriotes sera plaidé, ce jeudi 16 février. Sauf changement de dernière minute. En effet, lors du report de ce procès à la date indiquée, le juge avait prononcé un renvoi ferme.
 
Ainsi, à salle d’audience de la Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance hors classe de Dakar, le prévenu Sonko va répondre des faits de diffamation au préjudice de l’ancien directeur général du Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC).
 
L’ancien inspecteur des Impôts et Domaines sera jugé pour «avoir à Dakar, lors d’un point de presse tenu le 22 novembre 2022 en tout cas avant prescription de l’action publique, par des allégations ou des imputations d’un fait qui porte atteinte à honneur et à la considération, publiquement diffamé monsieur Mame MBaye kan Niang en déclarant qu’il est épinglé par un rapport de l’IGE», selon la requête du procureur de la République. Le montant détourné s’élèverait à hauteur de 29 milliards de FCFA.