October 18, 2021
  • Sénégal, DAKAR
  • ( 221) 77 443 98 69 / 77 280 71 83 / ( 223) 71 46 83 66 / 79 50 87 13
  • Dakar Sénégal
0 2 minutes 3 semaines

AP- Le parti des Combattants pour la liberté économique (EFF), le mouvement de Julius Malema, a réuni des milliers de militants ce dimanche 26 septembre dans le centre-ville de Johannesburg pour un double événement : la présentation du programme politique et l’inauguration du nouveau siège du parti.

Une armée de bérets rouges occupe le Gandhi Square. Les militants de l’EFF ont revêtu les couleurs du parti pour soutenir une formation politique qu’ils jugent plus proche du peuple. « L’ANC n’a rien fait pour nous. On n’a pas de travail, on n’a rien. C’est pour ça qu’il y autant de criminalité », lance une militante. « L’EFF est la seule organisation qui combat la corruption en Afrique du Sud, qui se bat contre les égoïstes », poursuit un autre.

Si cette jeune formation politique, deuxième parti d’opposition gagne en popularité, c’est notamment, grâce à son commandant en chef, Julius Malema. À la tribune, il promet de confisquer les immeubles afin de repeupler les centres-villes. « L’apartheid vous a exclu des villes, nous vous-y ramènerons, car c’est ici que nous pourrons concrètement renverser l’héritage de l’apartheid », promet-il à ses électeurs.

La conquête du centre-ville promise par l’EFF commence par l’inauguration d’un quartier général flambant neuf au cœur de Johannesburg. Une démonstration de force à un mois des élections locales, un rendez-vous électoral qui réussit de moins en moins à l’ANC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *