0 1 minute 3 mois
AP- Le Quotidien révélait dans son édition d’hier, en citant le Général François Ndiaye, qu’un ministre, dans le cadre de la lutte contre la Covid, a distribué des kits alimentaires à son personnel alors qu’il n’en a pas le droit. 
 
D’après Libération, il s’agit du ministre de la Fonction publique Mariama Sarr. Son département ministériel avait reçu une enveloppe de 100 millions Fcfa dans le cadre du Fonds.
 
Le ministère avait acheté 25 tonnes de riz local pour 9,735 millions Fcfa, 1000 bouteilles de 5 litres d’huile pour 6,6 millions, 1000 grosses paquets de sucre en morceaux pour 5,5 millions, 500 cartons sachets de lait (6,2 millions)…
 
Le rapport du Comité de suivi du Force Covid-19 débusque aussi une surfacturation en révélant que les prix des denrées sont plus élevés que le prix sur le marché local.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *