0 2 minutes 2 semaines
AP- Au lendemain de l’agression de trois journalistes algériens, dont un légèrement blessé à l’arme blanche, aux alentours de leur hôtel à Douala en marge de la CAN 2021, le président de la Fédération camerounaise (Fecafoot), Samuel Eto’o, a condamné cet acte et présenté ses excuses au nom du peuple camerounais à l’occasion d’un discours prononcé ce lundi en compagnie du président de la Fédération algérienne, Charaf-Eddine Amara.
«Nos chers frères journalistes, je tiens à vous présenter nos sincères excuses parce que certains de nos frères ont été agressés à Douala. Je vous demande humblement de dire à ces frères que nous demandons pardon. Ce n’est pas l’hospitalité camerounaise. Je vous prie de leur demander pardon et de leur dire qu’ils sont chez eux», a clamé l’ex-légende du FC Barcelone. «Nous allons saisir notre ministre et toutes nos autorités pour leur dire que nos frères sont dans notre pays et ils doivent se sentir en sécurité comme s’ils étaient à Alger. (…) Que Dieu vous bénisse et que votre séjour se passe de la meilleure des manières chez vous au Cameroun.»
De son côté, la CAF a condamné un «acte indigne» et ouvert une enquête en exhortant les autorités locales à investiguer sur cette agression.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.