Ambassade incendiée à Bagdad: la Suède convoque le chargé d’affaires irakien

Estimated read time 2 min read
La Suède a annoncé jeudi la convocation du chargé d’affaires irakien après l’invasion et l’incendie de son ambassade à Bagdad en réaction à l’autodafé d’un Coran prévu dans la journée dans la capitale suédoise.
 
« Ce qui s’est produit est totalement inacceptable et le gouvernement condamne ces attaques de la façon la plus véhémente qui soit », a affirmé le ministre suédois des Affaires étrangères, Tobias Billström, dans un communiqué.
 
Avant l’aube à Bagdad, des partisans du leader religieux chiite Moqtada Sadr se sont introduits dans l’ambassade de Suède et y ont mis le feu avant d’être dispersés par la police avec des canons à eau.
 
Selon des manifestants interrogés sur place par l’AFP, ils réagissaient à un événement prévu dans la journée à Stockholm et autorisé par la police suédoise, au cours duquel un exemplaire du Coran doit être brûlé.
 
« Les autorités irakiennes ont une obligation limpide de protéger les missions et personnels diplomatiques en vertu de la Convention de Vienne », a souligné M. Billström.
 
« Il est évident que les autorités irakiennes ont sérieusement manqué à leurs responsabilités », a-t-il ajouté.
 
Le personnel de l’ambassade est « en sécurité », selon le ministère.
 
S’il a bien lieu, l’autodafé du Coran prévu entre 13H00 et 15H00 locales (11H00 et 13H00 GMT) à Stockholm sera le troisième depuis janvier.
 
Les deux précédents événements ont déclenché une série de condamnations dans le monde musulman et des appels au boycott de produits suédois.
 
 

You May Also Like

More From Author