0 2 minutes 10 mois

L’axe Abidjan-Luanda se renforce. En témoigne cette information livrée dans la soirée de ce Lundi 25 Octobre par le site Africa Intelligence, qui dans un tweet, évoquait clairement une tendance de plus en plus ambitieuse au développement des relations bilatérales entre l’Angola et la Côte d’Ivoire.

Selon le confrère, très introduit dans les arcanes de la gestion des états Africains, ‘’Après avoir envisagé une alliance militaire étroite l’an dernier, l’Angola et la Côte d’Ivoire multiplient les liens diplomatiques et financiers, au point de créer un véritable axe entre les deux puissances d’Afrique de l’Ouest et Centrale’’.

Ce rapprochement dévoilé entre les deux pays semble prendre de l’envergure, 10 ans après la chute de l’ex chef d’état, Laurent Gbagbo, dont l’Angola, alors dirigé par le régime de José Eduardo Dos Santos, a joué un rôle décisif dans le soutien militaire durant la période de partition du pays entre 2002 et 2011.

Officiellement, le divorce entre Luanda et l’ex régime de Laurent Gbagbo, était intervenu le 22 Mars 2011, lorsque le gouvernement Angolais s’alignait sur la décision de l’Union Africaine de reconnaître l’élection d’Alassane Ouattara.

Raoul Mobio