Au Kenya, le président nigérian Tinubu prévient les « nouveaux pilleurs » de l’Afrique

Estimated read time 2 min read
Le président nigérian Bola Tinubu était au Kenya le weekend écoulé. Il a pris part à la 5e réunion de coordination semestrielle de l’Union africaine qui réunit notamment les membres du Bureau de la Conférence de l’UA, les chefs d’État des comités économiques régionaux et le président de la Commission de l’UA.
 
 «Notre continent est peut-être vieux, mais notre esprit est nouveau»
 
À l’occasion, le tout nouveau patron de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a réaffirmé l’unité de l’Afrique  tout en mettant en garde les  « nouveaux pilleurs » du continent. «Certains observateurs affirment qu’une nouvelle ruée vers l’Afrique est en cours et qu’elle ressemble beaucoup à l’ancienne ruée qui a pillé notre continent. Mais ici et maintenant, qu’il soit dit aux nouveaux perturbateurs, que notre continent est peut-être vieux, mais que notre esprit est nouveau. Et c’est fort. Le mal qui a eu lieu dans le passé doit rester là. Cela ne se répétera jamais » a déclaré Tinubu selon l’Agence de presse du Nigeria. Il pense que  les Africains doivent arrêter d’être des observateurs passifs de leur destin.
 
«Nos nations peuvent soudainement se retrouver dans des situations désastreuses»
 
 
«Le monde que nous habitons est souvent méchant et incertain. L’histoire passée et les difficultés mondiales actuelles vont à l’encontre de notre succès futur. Les leçons de ces dernières années nous enseignent que l’économie mondiale peut être perturbée d’une manière qui stoppe le progrès et invite au ralentissement. Nos nations peuvent soudainement se retrouver dans des situations désastreuses si nous choisissons d’être des observateurs passifs de notre destin», a déclaré le numéro un nigérian.
 
Pour lui donc, une telle passivité n’est pas tolérable. Aucun Africain ne devrait non plus s’en contenter. «Les défis auxquels nous sommes confrontés signifient que la gouvernance sera difficile. Ils signifient aussi qu’une bonne gouvernance visionnaire est nécessaire», a poursuivi Bola Tinubu. Inutile de rappeler que le locataire d’Aso Rock est l’actuel président en exercice de la CEDEAO.
 
 

You May Also Like

More From Author