0 1 minute 4 semaines

AP- Le président brésilien Jair Bolsonaro a demandé, mercredi 2 novembre, à ses partisans de « débloquer les routes », tout en soutenant les « manifestations légitimes » qui se sont sont multipliées après sa défaite au second tour de la présidentielle, dimanche 30 octobre face à Luiz Inacio Lula da Silva. « Je vous lance un appel : débloquez les routes. Cela ne me paraît pas faire partie des manifestations légitimes », a dit le dirigeant d’extrême droite. « D’autres manifestations qui se tiennent dans tout le Brésil, dans d’autres endroits, font partie du jeu démocratique, elles sont les bienvenues », a-t-il toutefois ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *