Brésil : « les putschistes sont en train d’être identifiés », selon le président Lula

Estimated read time 2 min read

AP- Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a annoncé qu’il reprendrait le travail dès lundi 9 janvier dans ses bureaux de Brasilia, pris d’assaut la veille, en même temps que le Congrès et la Cour suprême, par des centaines de partisans de son prédécesseur d’extrême droite Jair Bolsonaro.

« Les putschistes qui ont promu la destruction des propriétés publiques à Brasilia sont en train d’être identifiés et seront punis. Demain [lundi], nous reprenons le travail au palais de Planalto. Démocratie toujours », a tweeté le chef d’État de gauche, qui a inspecté les bâtiments saccagés à son retour à Brasilia, tard dimanche soir.

Les forces de l’ordre ont repris le contrôle des bâtiments envahis par des centaines de manifestants anti-Lula et arrêté plus de 200 personnes, selon le ministre de la Justice et de la Sécurité Flavio Dino. La zone avait été bouclée par les autorités.

Mais les bolsonaristes, pour beaucoup habillés du maillot jaune de la Seleçao, la sélection de football du Brésil, un symbole qu’ils se sont approprié, sont parvenus à forcer les cordons de sécurité. Ils ont provoqué des dégâts considérables dans les trois immenses palais, qui sont des trésors de l’architecture moderne et regorgent d’?uvres d’art.

Des tableaux d’une valeur inestimable ont été endommagés, dont Les Mulâtres du peintre moderniste Di Cavalcanti, exposé au palais présidentiel et percé de plusieurs trous, selon des photos circulant sur les réseaux sociaux.

You May Also Like

More From Author