0 1 minute 1 mois
AP- L’ancien Premier ministre est scandalisé par l’affaire du trafic de passeports diplomatiques impliquant deux députés et un maire de la mouvance présidentielle. Mais, selon Abdoul Mbaye, « les Sénégalais commencent à s’habituer à ce genre de trafic ». Et le président du parti ACT de railler : « Ainsi va le Sénégal des ruptures promises par Macky Sall ».

À en croire Abdoul Mbaye, dont les propos sont rapportés par L’AS,  « tout commence par le faux décret Petro-Tim, puis les faux médicaments, les fausses statistiques de productions nationales, les faux billets et maintenant les faux passeports… avec pour point commun l’impunité ou la grâce présidentielle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *