0 2 minutes 12 mois

AP-« Le 15 décembre, les derniers militaires français sous commandement national présents en République centrafricaine au sein de la mission logistique (MISLOG) ont quitté le pays à bord d’un avion militaire à destination de Paris », a précisé le département. Cette mission « n’avait plus de justification opérationnelle », selon le ministère. « Le camp de M’Poko a

« Le 15 décembre, les derniers militaires français sous commandement national présents en République centrafricaine au sein de la mission logistique (MISLOG) ont quitté le pays à bord d’un avion militaire à destination de Paris », a précisé le département.

Cette mission « n’avait plus de justification opérationnelle », selon le ministère.

« Le camp de M’Poko a été rétrocédé en bon ordre aux autorités centrafricaines le 13 décembre. Cette manœuvre logistique et administrative s’est déroulée en transparence et en liaison constante avec les autorités centrafricaines. Elle a été coordonnée étroitement avec la MINUSCA et EUTM-RCA, les deux missions internationales qui utilisent également de camp de M’Poko », est-il ajouté dans le communiqué.

La décision de suspendre l’assistance militaire directe à la Centrafrique a été prise par le gouvernement français à l’été 2021.