0 3 minutes 1 an
AP-Un duel de lions jusqu’au bout. C’est connu de tous, Samuel Eto’o et El Hadji Diouf sont loin d’être de bons amis. Les légendes du football africain se livrent une bataille de leadership à travers des déclarations par médias interposés. Ce vendredi 28 octobre, le président de la fédération camerounaise de football en a rajouté une couche. 
 
Dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, on y voit l’ancien catalan assis confortablement sur un canapé répondant à des questions sur des joueurs qu’il a connu ou côtoyé. Lors de qui s’apparente à une simple discussion entre amis filmée à son insu, Samuel Eto’o a donné son avis sur la légende française des gunners Thierry Henry. « Je pense qu’il n’était pas au niveau d’Anelka », dit-il. Il ajoute : « Thierry Henry était bon mais je préférais d’autres joueurs. En tout cas à mon niveau, non ».

 
Suite à cette réponse, l’un des interlocuteurs désireux de connaître l’avis d’Eto’o sur le double ballon d’or africain sénégalais, El Hadji Diouf, relance le nom de ce dernier en signifiant que le président de la Fecafoot n’avait pas clairement donné son opinion sur l’ancien footballeur. Le Camerounais répond sans concession : « Ah, non mais je ne parle pas de Diouf parce qu’il n’est même pas dans cette catégorie ».
 
Il ne s’arrête pas là : « Tu sais, la chance ou la malchance que j’ai eue, c’est que je n’ai pas joué en France. Les joueurs, ceux qui ont joué en France, ils avaient plus de 70%. Ce n’était pas parce qu’ils étaient forts mais parce que la France vend beaucoup plus mais c’est pas parce qu’ils étaient forts. On les vendait, on les mettait à notre niveau. »