0 2 minutes 4 jours

AP- Le secrétariat permanent du bureau politique du Parti congolais du travail (PCT), l’a annoncé dans une déclaration qu’il a faite le 13 octobre 2021.   Il y a quelques jours, un consortium international de journalistes d’investigation a publié une enquête. Celle-ci épinglait trente-cinq chefs d’Etat, dont Denis Sassou N’Guesso, pour avoir disséminé les fonds dans les sociétés offshores, à des fins d’évasion fiscale. Pour le PCT, cette dénonciation relève d’une simple diffamation et d’offense à l’endroit du président de la République. Le secrétariat permanent du bureau politique du Parti congolais du travail (PCT), a réagi, le 13 octobre, pour exprimer son indignation. « Le secrétariat permanent du bureau politique du PCT exprime son indignation et condamne ce qui s’apparente à un complot subtilement ourdi contre le président de la République et le peuple congolais. En conséquence, il envisage des poursuites judiciaires pour diffamation contre les auteurs de ces allégations mensongères, indignes et irresponsables », relève la déclaration lue par Parfait Romuald Iloki, secrétaire permanent chargé de la communication, des technologies de l’information et de la communication, porte-parole du parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *