Cop 28 : Des chiffres de Dubaï!

Estimated read time 2 min read

– 180 Chefs d’Etats et de gouvernements attendus

– 200 pays représentés

– 97.000 participants

– 500 millions d’euros de fonds de compensation aux pays vulnérables

Une Initiative pour le Sahel

Présent à Dubaï en compagnie de sa collègue de la Santé et du Développement social, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, M. Mamadou Samaké, a présidé le lancement de l’Initiative sécurité climatique au Sahel. C’était en marge de la Conférence en présence de ses homologues du Burkina Faso, de la Guinée, de la Mauritanie et du Tchad, ainsi que de la Directrice régionale du P.n.u.d pour l’Afrique, du Secrétaire exécutif de la Commission climat du Sahel et de nombreux experts et partenaires techniques et financiers.

M Samaké a invité les pays du Sahel à se donner la main pour affronter les nombreux défis assaillant la région et les partenaires à prendre leurs responsabilités. Son leadership sur la question a été bien apprécié par ses interlocuteurs, dont la Directrice régionale du P.n.u.d pour l’Afrique, qui s’est réjouie de l’engagement des pays du Sahel à travers l’initiative sécurité climatique.

Diplomatie : les Etats n’ont pas d’amis

Les Etats n’ont pas d’amis, mais des intérêts à défendre. A tout prix. Les Usa viennent encore d’en administrer la preuve en faisant faux bond à la France et à la Cédéao par rapport au Niger. En effet, sa nouvelle ambassadrice, Kathleen FitzGibbon, a présenté la copie figurée de ses lettres de créance au ministre des Affaires Étrangères nigérien, Bakary Yaou Sangaré, le samedi 2 décembre 2023. Une importante étape préliminaire dans la reconnaissance du gouvernement militaire du Niger par le pays de l’oncle Sam, toujours prêt de ses intérêts.

You May Also Like

More From Author