0 1 minute 2 semaines

En Côte d’Ivoire, l’on estime à entre 209.000 et 288.000 le nombre d’avortements enregistrés chaque année. Face à cette pratique qui est en vogue, le prophète Gbongue Kesse Joachim, fondateur de l’Autel du Dieu Vivant tire la sonnette d’alarme sur les réalités qui entourent cet acte pratiquée par au moins 61.7% des jeunes filles, selon une enquête du Conseil National des droits de l’Homme (CNDH) en collaboration avec l’ONG Américaine, Engender Health. L’avortement est un crime, qui indique l’homme de Dieu devrait être interdit sur le plan international.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *