Doliprane, Dafalgan… La vente en ligne de paracétamol est interdite

Estimated read time 2 min read

AP- Depuis des mois, les pharmacies sont victimes de problèmes d’approvisionnement en médicaments à base de paracétamol. Mais alors que des mesures ont déjà été prises pour éviter les ruptures de stock, les autorités sanitaires viennent d’interdire leur vente en ligne jusqu’au 31 janvier 2023. Medisite fait le point.

Jusqu’à la fin du mois de janvier, il ne vous sera plus possible de vous procurer des médicaments à base de paracétamol sur Internet. En effet, un arrêté a été publié dans le Journal officiel le 3 janvier 2023 dans lequel il est écrit que « la vente par Internet des spécialités composées exclusivement de paracétamol est suspendue jusqu’au 31 janvier 2023. »

Paracétamol : pour quelles raisons la vente a été restreinte ?

Cette décision fait suite aux « tensions en médicaments à base de paracétamol qui se poursuivent depuis plus de 6 mois », en particulier pour les formes destinées aux enfants. « Les différentes mesures prises par les autorités sanitaires, (…) n’ont pas permis, jusqu’à présent, d’y mettre fin », indique le gouvernement.

En effet, depuis juillet 2022, les pharmacies subissent des difficultés d’approvisionnement en ce qui concerne les médicaments à base de paracétamol. Pour rappel, cet antidouleur sert notamment de base au Doliprane de Sanofi, au Dafalgan ou à l’Amoxicilline.

Pour éviter les pénuries dans les pharmacies de l’Hexagone, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) demandait en octobre 2022 aux officines de limiter leurs commandes et de réguler les quantités dispensées dans la mesure du possible.

Les 5 meilleures raisons d'apprendre une nouvelle langue en 2023

You May Also Like

More From Author