0 2 minutes 2 mois
AP- Le successeur du docteur Abdoulaye Bousso était, ce dimanche matin, l’invité de l’émission “Grand Jury” sur la Rfm. Le nouveau directeur général du Centre des opérations d’urgence sanitaire (Cous), le docteur Alioune Badara Ly, s’est exprimé sur la tendance haussière des contaminations, suite à la 3e vague du coronavirus rythmée par le variant Delta. 
 
«Dans le contexte actuel, tous les tableaux cliniques évocateurs de grippe, il faut considérer, à priori, que c’est de la Covid-19. Maintenant, on utilise des tests de diagnostic rapide (Tdr) disponibles dans les centres de santé les plus proches. Si c’est positif, on vous traite et on vous donne les conseils qu’il faut», a informé l’expert. 
 
Ainsi, il renseigne que rester à la maison sans se faire dépister, ce n’est pas une bonne chose. Le directeur du Cous d’avertir : «Encore une fois, cette maladie, on ne l’a connait pas bien. Elle entraîne des complications qui sont imprévisibles. Vous avez dû entendre parler de désaturation des patients qui présentent des lésions pulmonaires. Des fois, vous pouvez avoir un niveau de désaturation tellement faible, mais vous ne savez pas. Le jour où vous commencez à avoir des problèmes respiratoires, il sera difficile ou même tardif de pouvoir faire quelque chose pour vous récupérer.» 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *