Fermeture de l’université de Dakar: «Le régime veut-il s’accaparer du foncier de l’Ucad?» (Mamadou Lamine Diallo)

«Dossier nouveau : Le régime veut-il fermer l’Université Cheikh Anta Diop et s’accaparer du foncier?», s’est interrogé Mamadou Lamine Diallo dans sa Question économique de la semaine (Qes Tekki 384) publiée hier mardi 5 décembre 2023. Selon le député et candidat à l’élection présidentielle du 25 février prochain, la question mérite d’être posée, tant la mesure de fermeture de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar est incohérente à ses yeux. 
 
L’économiste juge légères voire fallacieuses les explications du ministre de l’Enseignement supérieur. «Le ministre Baldé, produit de cette université comme Macky Sall et Amadou Ba l’Ascenseur, explique que l’avenir est à l’enseignement à distance; on peut fermer le campus social sans conséquences. Or, les bacheliers 2021, 2022, 2023 sont au même point, en attendant ceux de 2024. C’est le point de départ de l’implosion du système. BBY n’aime pas le Sénégal et ses enfants. Il faut appeler le chat par son nom, c’est du sabotage», fulmine-t-il. 
Selon lui, la vraie raison qui sous-tend cette décision serait  une volonté de s’accaparer du foncier. «L’UCAD se situe à Fann Résidence, le quartier le plus huppé de Dakar, le m2 à deux millions. Pour les prédateurs, tuer l’université et prendre le foncier est un business lucratif», souligne Mamadou Lamine Diallo qui invite le mouvement qui s’était opposé au bradage du lycée Lamine Gueye, il y a quelques années, à sauver l’UCAD. 
 
De même, il a demandé aux centrales syndicales CNTS, UDEN, CSA et les autres de soutenir le SAES dans son bras de fer avec l’État pour l’ouverture du campus universitaire. 

You May Also Like

More From Author