0 2 minutes 1 mois
AP- Le Conseil national de l’éthique (CNE) de la FFF exige au milieu de terrain sénégalais, qui a refusé de jouer à Montpellier lors de la journée dédiée à la lutte contre l’homophobie, de clarifier sa position. Comme le rapporte L’Équipe, l’organisme écrit : « De deux choses l’une, soit ces supputations sont infondées et nous vous invitons sans délai à vous exprimer afin de faire taire ces rumeurs. Nous vous invitons par exemple à accompagner votre message d’une photo de vous portant le maillot en question. Soit ces rumeurs sont exactes. Dans ce cas, nous vous demandons de prendre conscience de la portée de votre geste et de la très grave erreur commise ».
 
Le CNE poursuit : « La lutte contre les discriminations dont font l’objet les différentes minorités, quelles qu’elles soient, est un combat indispensable et de tous les instants. Qu’il s’agisse de la couleur de peau, de la religion, de l’orientation sexuelle, ou de toute autre différence, toutes les discriminations reposent sur le même fondement qui est celui du rejet de l’autre parce qu’il est différent du plus grand nombre ».