0 1 minute 3 mois
AP- L’opposant Mike Jocktane a, via son compte twitter, exprimé les  doutes de la bonne foi du régime d’Ali Bongo pour garantir la transparence électorale durant l’élection présidentielle de 2023 au pays.  

« A deux ans du scrutin présidentiel au Gabon, on en est toujours à douter de la bonne foi du régime ABO quant à la transparence du vote et l’élimination de la fraude », a tweeté M. Jocktane. https://twitter.com/mikejocktane/status/1420681031414427648 A en croire le  président  nationale de la formation politique « Gabon Nouveau » qui pourrait certainement se porter candidat à ce scrutin, « toute l’opposition a un ennemi commun : la fraude de la part du système en place lors de l’élection présidentielle ». Et d’ajoute : « Il est illusoire d’espérer paix et développement sans un minimum de crédibilité dans les processus électoraux », a-t-il insisté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *