Guinée : Pethé Diallo, le ministre limogé par Doumbouya n’est pas au bout de ses peines

Estimated read time 2 min read

Déféré à la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief) hier mercredi 29 novembre 2023, l’ancien ministre de la santé Pethé Diallo, a été placé sous contrôle judiciaire. La chambre d’instruction de la juridiction spéciale l’a inculpé pour des « faits de détournement de deniers publics, d’enrichissement illicite, de blanchiment de capitaux et de concussion ».

« Le premier objectif qui est la mise sous contrôle judiciaire est atteint »

En attendant la clôture de l’information judiciaire, l’ex-fonctionnaire de l’ONU pourra profiter de sa liberté. L’un de ses avocats, Me Lancinet Sylla en est d’ailleurs satisfait.

« Le premier objectif qui est la mise sous contrôle judiciaire est atteint. Il ne fait pas objet de détention provisoire », a-t-il déclaré à la presse locale.

Pour rappel, l’ancien ministre est accusé d’avoir procédé à des exonérations sous le fond de présomptions graves de corruption, dans le cadre de l’exécution de la Convention entre l’Etat guinéen et la société ZMC, signée en 2015.

Limogé par Doumbouya le 21 novembre 2023

Avant d’échouer à la Crief il avait été longuement interrogé par les éléments de la Direction des Investigations judiciaires de la Gendarmerie. Le président de la Transition guinéenne Mamadi Doumbouya l’a limogé dans la soirée du mardi 21 novembre dernier.

You May Also Like

More From Author