Inde: déchaînement de violence contre les chrétiens dans l’État du Chhattisgarh

Estimated read time 2 min read

AP- En Inde, les violences des groupes extrémistes hindous contre les chrétiens se multiplient dans l’État du Chhattisgarh. Depuis le mois de décembre, des centaines de familles ont été chassées de leurs villages et se réfugient dans des camps. Les 1er et 2 janvier, des églises ont été attaquées et plusieurs policiers ont été blessés.

« Convertis-toi à l’hindouisme ou paies-en les conséquences. » C’est l’ultimatum que de nombreux chrétiens affirment avoir reçu avant de voir leurs maisons saccagées et de devoir prendre la fuite. Dans l’État pauvre de Chhattisgarh avec ses 30 millions d’habitants, certains villageois des zones dites tribales sont devenus chrétiens ces dernières années. Ils sont pris pour cible par d’autres groupes tribaux de confession hindoue, qui affirment se venger des missionnaires opérant dans la région.

Arun Pannalal, président du Forum des chrétiens du Chhattisgarh, décrit des attaques orchestrées et coordonnées depuis la période de Noël : « Le 18 décembre, il y a eu une action massive sur vingt-deux villages. Au total, 200 personnes ont été blessées et 1 000 familles ont dû fuir dans des camps gouvernementaux. Chaque jour, on reçoit une cinquantaine de réfugiés supplémentaires. »

Une situation qui empire de jour en jour

Les autorités locales promettent qu’elles vont rétablir l’ordre. Mais pour ce responsable religieux, la situation empire de jour en jour : « La police ne s’interpose pas. Au contraire, elle demande de renvoyer les familles dans leurs villages. Du coup, certains se sont organisés pour affronter les groupes extrémistes hindous. En représailles, deux églises ont été attaquées depuis ce week-end. »

You May Also Like

More From Author