0 3 minutes 4 semaines
AP- Macky Sall a inauguré, ce samedi, l’un des plus modernes hôpitaux d’Afrique de l’Ouest.
 
La cité religieuse est devenue, avec toutes ses infrastructures sanitaires, un pôle médical.
 
L’hôpital Cheikh Ahmadoul Khadim compte 18 services et n’a rien à envier aux hôpitaux de Dakar en termes d’équipements.
 
D’une capacité de 300 lits, ce bijou est classé dans la catégorie 3 par les spécialistes.
 
D’un coût de 36 milliards Fcfa, sur un terrain de 10 ha, l’hôpital abrite le deuxième centre de radiologie et d’imagerie médicale le plus important du Sénégal.
 
En plus du bloc administratif et d’un amphithéâtre, des logements sont construits pour les agents de santé notamment pour les médecins spécialistes. 
 
L’hôpital dispose de 13 générateurs pour la prise en charge des patients souffrant d’insuffisance rénale chronique.
 
Il a aussi des équipements pour soigner les grands brûlés. Et, ce n’est pas tout.
 
D’après Le Soleil, le chef de l’État a annoncé un vaste programme de modernisation, de reconstruction et de réhabilitation des hôpitaux.
 
Non sans indiquer le démarrage pour bientôt de la construction d’hôpitaux à Tivaouane, Mbour et Saint- Louis.
 
Macky Sall a, dans le même temps, assuré de la réhabilitation prochaine des anciens hôpitaux régionaux de Diourbel, de Fatick, de Ziguinchor, Kolda, Louga, Thiès, Tambacounda.
 
Il a également annoncé un vaste programme de reconstruction de l’hôpital Aristide Le Dantec, celui de Youssou Mbergane à Rufisque de même que l’hôpital Roy Bodouin de Guédiawaye.
 
800 agents de santé recrutés
 
En plus de l’extension de la carte sanitaire, le gouvernement procède, presque chaque année, à des recrutements massifs de médecins, de paramédicaux, d’agents, d’appoint, entre autres.
 
Le renforcement des ressources humaines dans le domaine de la santé est une réalité Les ambitions affichées à travers le programme de recrutement de 1500 agents seront largement dépassées. 
 
Le chef de l’État a ajouté 800 agents de santé sur le programme initial de 1500 agents. Ces 800 agents seront recrutés dans les nouveaux hôpitaux.
 
Il s’agit de 300 médecins, 30 pharmaciens, 15 chirurgiens-dentistes, 80 sages-femmes, 80 infirmiers d’État, 90 assistants-infirmiers, 15 aide-infirmiers, 10 spécialistes santé communautaire, 10 techniciens supérieurs, 10 techniciens de maintenance, 10 techniciens supérieur en biologie, 20 techniciens en biologie.
 
Le gouvernement a dépensé 100 milliards Fcfa pour la construction des quatre nouveaux hôpitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *