Today: mercredi, février 28 2024

JO de Pékin 2022: le Japon n’enverra pas de représentants gouvernementaux en Chine

Estimated read time 2 min read

AP- Le Japon se trouve dans une position diplomatique délicate avec la Chine. Sans parler de boycott, le gouvernement nippon a finalement décidé qu’il n’enverrait pas de représentants gouvernementaux aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin, en février prochain.

Le secrétaire général du gouvernement japonais Hirokazu Matsuno se garde de qualifier de « boycott » la décision de ne pas envoyer de ministres aux Jeux d’hiver a Pékin, en février prochain.

« Le Japon estime qu’il est important que la Chine respecte la liberté, les droits de l’homme et l’État de droit », déclare Hirokazu Matsuno. Et de préciser que le gouvernement japonais a choisi d’éviter « d’utiliser une expression particulière » concernant la présence du Japon aux Jeux d’hiver en Chine. D’ailleurs, note-t-il, les États-Unis n’emploient pas l’expression « boycott diplomatique » dans leur annonce officielle.

En revanche, le Japon enverra à Pékin Seiko Hashimoto, présidente du Comité d’organisation des JO de Tokyo 2020 tenus l’été dernier ainsi que le président du Comité olympique japonais Yasuhiro Yamashita. Le Japon observe enfin que la Chine n’a pas envoyé non plus de délégation ministérielle aux Jeux d’été de Tokyo. Elle était représentée par le responsable de son bureau des Sports.

You May Also Like

More From Author

Gambie : la Commission vérité et réconciliation recommande des poursuites contre l’ex-dictateur Yahya Jammeh

Covid-19 au Maroc : La RAM prolonge sa programmation de vols spéciaux