0 3 minutes 3 mois

AP- Le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération a signé une convention de financement d’un montant de 45 millions d’euros (environ 29,5 milliards F CFA) avec l’Agence française de développement (AFD).  Cette convention entre dans le cadre du  Projet de réhabilitation d’infrastructures sportives, en perspective des Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ) Dakar-2026, une première en Afrique.

Selon la ministre Oulimata Sarr, «le concours financier et technique de l’AFD a été sollicité pour la rénovation de sites sportifs existants. Il s’agit du stade d’athlétisme Iba Mar Diop, de la Piscine olympique de Dakar, du site d’équitation de Samba Diéry Diallo et de  l’aménagement d’équipements sportifs de proximité dans différents quartiers de Dakar, Saly Portudal et Diamniadio, en relation avec les communes ciblées».

Ces JOJ réuniront à Dakar plus de 4 300 jeunes athlètes internationaux, avec une participation à parts égales de filles et de garçons autour d’un programme de 35 disciplines sportives. Ces jeux seront un moment d’échanges, de symbiose, mais aussi de découverte de la culture africaine, en particulier sénégalaise, selon toujours la ministre.

Oulimata Sarr a souligné, en outre, le choix d’utilisation de sites sportifs existants, afin de réduire les coûts liés à l’organisation et mettre à profit les JOJ pour rénover des équipements sportifs utilisés par la population sénégalaise.

La signature de la convention s’est déroulée au musée des Civilisations noires, en présence de Philippe Lalliot, Ambassadeur de France au Sénégal, Rémy Rioux, Directeur général de l’AFD, Mihoub Mezouagh, Directeur de l’AFD à Dakar, et Mamadou Diagna Ndiaye, Président du Comité d’organisation des JOJ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *